Offre de thèse de doctorat

Université de Lille – Région Hauts-de-France


Environnement scientifique :

La thèse se déroulera au sein de l’Institut régional Charles Viollette (ICV) sur le site de Polytech’Lille au campus de l’Université de Lille à Villeneuve d’Ascq. Ce projet de thèse s’inscrit dans la continuité de l’ANR Sincolistin (2015 – 2018).

La recherche de souches et/ou de nouvelles molécules à activité antimicrobienne est un sujet d’actualité face à l’émergence de nombreuses souches bactériennes résistantes aux antibiotiques. Les bactéries lactiques offrent une alternative à l’utilisation des antibiotiques par leur capacité à produire des peptides antimicrobiens de faible masse moléculaire, appelés bactériocines. Les bactériocines se caractérisent par un large spectre d’activité à de très faibles concentrations, une stabilité à des températures et pH extrêmes, et une sensibilité aux protéases. Les bactériocines produites par des bactéries lactiques sont généralement actives contre des bactéries à Gram-positif.

Sujet de thèse :

Le projet de thèse porte sur l’étude des bactériocines à activité bactérienne anti-Gram-négatif obtenues à partir de bactéries lactiques notamment de la souche Lactobacillus paracasei ICVB401.
Les objectifs de ce projet de thèse sont d’identifier et de caractériser les bactériocines produites, puis de définir leurs modes d’action grâce à une étude structure – fonction. Pour cela, les bactériocines seront surproduites par expression hétérologue chez la levure, puis purifiées, afin de les caractériser au niveau biochimique. Enfin, leur mode d’action sera étudié en relation avec l’intégrité de la membrane. Des mutations ciblées permettront d’étudier la relation structure-fonction de ces bactériocines.

Financement :

Université de Lille (50%) – Région Hauts-de-France (50%)

Début des travaux de thèse :

1er octobre 2018

Profil du candidat :

Compétences en microbiologie, en biologie moléculaire et en biochimie, notamment dans la production et purification de protéines.

Candidature:

Envoyez les documents suivants à djamel.drider@univ-lille1.fr et francoise.coucheney@univ-lille1.fr :
- CV
- Lettre de motivation pour ce projet
- Notes de master I et celles du master II, si elles sont connues
- Une lettre de recommandation serait appréciée

Date limite : mercredi 30 mai 2018